broman.fr
Blog d’Axelos

Accueil > Vélo > Priorités de la piste cyclable D570

Priorités de la piste cyclable D570

samedi 24 juin 2017, par Axelos

Le cheminement cyclable longeant la Route de Mirecourt classifié départementale 570 depuis le Parc des expositions de Nancy jusqu’à Ludres, est bel et bien reconnu comme étant une piste cyclable et non pas une voie mixte, d’après l’information géographique du Grand Nancy.

Et quand bien même ce serait le cas (répertorié comme voie mixte alias voie verte) - le doute étant permis puisque que le cheminement des piétons est discontinu et sont donc contraints de circuler illégalement sur une piste cyclable - le statue serait discutable puisque la voie est sur toute sa longueur une voie de circulation faisant partie de la chaussée principale qu’elle longe, la définition d’une piste cyclable donc.


Afficher une carte plus grande

Quelle importance de savoir s’il s’agit d’une piste cyclable ou d’une voie verte me direz-vous ?
Il s’agit d’un détail pourtant important qui va statuer sur les priorités sur l’ensemble des carrefours qu’elle rencontre. Et si vous aviez lu le précédent article qui traître entre autre de ce sujet, vous allez vous rendre compte que la quasi-totalité des carrefours sans feu sont illégaux !

Carrefour en T

Carrefour en T

Prenons l’exemple d’un carrefour en T, le plus courant sur cette piste cyclable bidirectionnelle :
Par défaut, d’après l’article R415-14, les vélos sont totalement prioritaires. En revanche si dispositions différentes prise par l’autorité investie du pouvoir de police, les articles R415-3 et R415-4 n’ont pas d’impacts sur les véhicules ne changeant pas de direction avant de croiser la piste cyclable.

Mais se pose un nouveau problème dans les cas que la disposition différente soit appliquée. En effet, la piste étant bidirectionnelle implique que certains vélos cèdes-le-passage à gauche, éventualité non existante dans le code de la route français ! En soi il n’est possible que de retirer la priorité à droite et cela pour uniquement les cyclistes provenant que d’un côté. L’intérêt de vouloir se soustraire du code de la route en est donc très limité.

Carrefour giratoire

Giratoire avec terre-plein central

Un autre type souvent rencontré est la piste cyclable longeant l’anneau d’un giratoire. Les textes de lois précédents s’y appliquent aussi. La différence majeure réside sur la façon dont est aménagé ce carrefour concernant la piste cyclable : en général se situe un terre-plein central entre les voies entrantes et les voies sortantes de la route dont la piste cyclable croise. Ce qui donne la possibilité de les traverser en deux temps. Quoi qu’il arrive, le cycliste est prioritaire sur les voies de circulations sortantes du giratoire, mais la situation est plus complexe concernant la priorité par rapport aux véhicules entrants : Est-ce que le piste cyclable sur le terre-plein central est considérée comme étant un anneau extérieur du giratoire ou non ?

À vrai dire je n’ai de réponse à cette question puisqu’il ne semble pas avoir de texte qui traite de ce type de situation, mais mon avis personnel est oui. Il s’agit là de mon unique zone de floue, mais en partant de la logique qu’il s’agit bien d’un anneau extérieur, dans ce cas les vélos circulants dans le même sens que le giratoire sont prioritaires sur les véhicules entrants, alors que les vélos circulants dans le sens opposé ne le sont pas (et cela sans disposition différente). N’hésitez pas à laisser un commentaire en fin d’article si vous connaissez la réponse.

Giratoire simple

Sur l’illustration ci-dessus, il devrait y avoir au pire une priorité à droite à la place du stop.

Se pose alors la question de la logique, est-ce une bonne idée d’alterner les priorités, n’est-ce pas une possibilité de complexifier encore d’avantage les règles de priorités et donc augmenter les risques d’accidents entre usagers ?

Cas complexe

Pour terminer, un cas que l’on peut considérer comme compliqué, qui après déduction n’est l’est pas vraiment ! Nous allons prendre le rond-point (et non pas giratoire) qui se trouve devant le Parc des expositions, naissance de cette piste cyclable, enfin plus exactement pour ce cas la fin de la piste.

Rond point

Comme on peut le voir sur la première illustration, les véhicules motorisés ont droit à un feu de circulation, qui en cas de défaillance technique ou coupure, leur donnent la priorité (en absence de signalisation spécifique c’est la règle de la priorité à droite qui s’applique).

Piste cyclable sur rond point

En comparant à la seconde illustration, la fin de la piste cyclable, le vélo tombe sur un stop, aucun des textes n’est donc respecté.

Conclusion

En clair, selon les textes de lois du code de la route, ainsi qu’en toute logique sécuritaire, le fait de considérer que le vélo devrait être prioritaire sur la totalité des carrefours qu’il rencontre sur cette piste cyclable, hors si présence de feux, est tout à fait légitime.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.