broman.fr
Blog d’Axelos

Accueil > Vélo > Signalisation verticale

Signalisation verticale

lundi 16 juillet 2018, par Axelos

Des panneaux inadaptés

Pour rentrer directement dans le lard de ce sujet très théorique, nous allons de suite rappeler quelques définitions législatives, avec deux extraits de l’arrêté du 6 décembre 2011 modifiant l’arrêté du 24 novembre 1967 relatif à la signalisation des routes et des autoroutes :

Panneau C115. Voie verte. Cette voie est réservée à la circulation des piétons et des véhicules non motorisés. Le panonceau M4y qui peut compléter le panneau indique que l’autorité compétente n’y a pas interdit la circulation des cavaliers.
[...]
« Panneau B22a. Piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ou remorque et réservée aux cycles à deux ou trois roues.
Ce panneau indique également qu’il est interdit aux piétons et aux conducteurs des autres véhicules d’emprunter la piste ou bande cyclable ou de s’y arrêter. Le panonceau M4d2 qui peut compléter le panneau indique que, par décision de l’autorité compétente, cet aménagement est accessible aux cyclomoteurs.

Aussi la définition de la voie verte est définit depuis 2008 dans le code de la route - Article R110-2 , et la piste cyclable bien avant encore.

Bref, difficile de prétendre ne pas savoir...

Cependant, lors d’un déplacement très récent en vélo, je fus surpris par l’usage de ces panneaux.
D’abord, le C115, qui est posé sur une route de sortie d’une déchetterie, soit plusieurs dizaines, voir centaines de véhicules motorisés tout gabarits qui y passe par jour. Pour une route théoriquement non accessible aux véhicules motorisés, il y a comme une impression d’illogisme ! (Emplacement sur OSM)

Ensuite ; le B22a. Juste quelques mètres plus loin, après la sortie de la déchetterie, on a donc droit à un nouveau panneau désignant une piste cyclable. (https://osm.org/go/0DEz6Xkj5?m=)
Une piste cyclable qui permet de rejoindre une voie verte (une vrai cette fois !), mais attention, les piétons eux n’y ont pas le droit à cette voie verte !

Si ces signalisations étaient à destinations des automobiles, le problème aurait été vite réglé, alors qu’avec les modes actifs, il y une forme de laxisme.
N’y a-t-il aucune autorité qui effectue parfois des audit ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.